Comment créer une entité réelle pour amateur éclairé

Publié le par MisterChance

Comment créer une entité réelle pour les amateurs éclairés, si l'on est pas assez fort pour la maîtriser.

"La recette est simple, mais -Dieu merci! -Pour l'appliquer avec succès il faut que l'opérateur est su se mettre dans un certain état de grâce et de puissance qui n'est pas à la portée de tout le monde.Pour ne pas décourager les vocations de créateur, je veux bien indiquer les grandes lignes du processus à suivre; mais je précise qu'il restera à trouver soi-même le détonateur qui fera jaillir l'étincelle de la vie.
Dieu, pour créer l'homme, a pris du Limon de la terre; vous, vous prendrez un peu de cire d'abeille, dont vous ferez une petite boule à laquelle vous incorporerez quelques uns de vos cheveux et quelques gouttes de votre sang (pris obligatoirement sur votre index droit). Cette opération, je vous conseille de la faire de préférence le soir, à la lueur d'un cierge; pour la date, vous devrez choisir le huitième jour de la lune ascendante.
La création proprement dite pourra alors commencer: elle se fera par le souffle et par le verbe. Vous vous pencherez sur la petite boule de cire, et vous soufflerez sur elle, longuement mais sans brutalité. Entre chaque soufflement, vous prononcerez, avec fois énergie, les mots suivants: "Je te crée pour que tu me serves, que tu me défendes et que tu exécutes fidèlement tous mes ordres."
L'opération doit durer au moins 10 minutes. Une seule séance ne suffira pas: il faudra recommencer chaque soir jusqu'à la pleine lune.
Si votre travail créateur est correctement accompli, vous sentirez sous votre souffle naître le petit "génie"; pour achever l'oeuvre de vie, il conviendra alors de donner un nom au nouveau-né.
Le choix de ce nom est très important et peut avoir des conséquences aussi graves qu'inattendues sur les événements qui marqueront l'existence de l'entité. Que votre choix soit donc réfléchi et motivé. Dans ce domaine où chacun est maître d'une part de son destin, n'attendez de moi ni conseil et suggestion.
C'est après la création que les vraies difficultés commencent pour le créateur. Il sera, en effet, absolument nécessaire que vous gardiez votre créature sous le plus étroit contrôle. Pour cela, il convient de lui fabriquer une prison symbolique d'où elle ne pourra pas sortir sans votre autorisation. Le mieux est de se procurer une petite boîte de bois blanc (elle devra être neuve et d'avoir auparavant été jamais utiliser), dont on quadrillera les 6 faces à l'encre de chine noire; pour qu'elle soit plus confortable pour son habitant, l'intérieur en sera tapissé de cuir naturel.
C'est dans cette prison de luxe que vous enfermerez votre petit "génie"; il n'en sortira plus désormais que sur votre ordre, pour accomplir la mission précise donc vous le chargerez. Entre-temps, vous pourrez ouvrir sa boite et lui parler, pourvu que ce soit toujours avec autorité et non pas avec tendresse. Sa longévité et sa vitalité en dépendront. Plus vous vous intéresserez à lui, plus souvent vous lui parlerez et l'appellerez par son nom, plus il deviendra fort et actif. Mais, je vous le répète, surtout ne vous laissez jamais attendrir, ne montrez jamais à son égard la moindre faiblesse, sinon il en profitera pour s'échapper; au lieu de rentrer dans sa boîte, il choisira la liberté sordide du bas astral."

Extrait tiré du livre Présence des Invisibles de Roger de Lafforest aux éditions J'ai Lu.

Cette opération n'est pas à prendre à la légère ,ce n'est pas un jeu ,il est important que le créateur soit d'une forte puissance mentale et aussi bien protégé.

source: http://www.google.fr

source: http://www.google.fr

Commenter cet article